Chaudières fioul : Une fin annoncée pour 2022

 

 

Pointées du doigt depuis plusieurs années, les énergies fossiles perdent en popularité.
Il semblerait que le fioul ait fait son temps, à l’heure où le salon comme l’open space passent par la case énergie verte pour monter le thermostat durant l’hiver.

Seulement, saviez-vous que la France compte encore 3,5 millions de chaudières fioul en fonctionnement ?
Une part non négligeable d’équipement énergétique fonctionne encore à partir d’énergies fossiles telles que le fioul ou le charbon.
Des modèles qui désormais doivent faire face à une obsolescence programmée et qui vont devoir céder progressivement leur place à des systèmes thermiques plus écologiques et économiques.

Une transition énergétique que l’on retrouve au menu du calendrier 2022 pour les particuliers et entreprises.
Ainsi, le gouvernement fixe de nouvelles normes environnementales avec une date butoir au 1er juillet 2022 pour les chaudières au fioul.
Au-delà de cette date, l’installation d’une chaudière à fioul sera alors interdite.

Face à cette logique environnementale combinée à l’augmentation fixe des tarifs du fioul, de nombreux ménages ont d’ores et déjà franchi le cap et délaissé le fioul pour des énergies propres, utiles au quotidien.

Passage de relais entre les équipements de chauffages obsolètes et les systèmes performants à faible impact environnemental.
Entre interdictions et primes incitatives, le gouvernement accélère le développement des énergies renouvelables en France.

Qu’en est-il des ménages propriétaires d’une ancienne chaudière au fioul ?
Peuvent-ils encore effectuer des réparations sur leur système de chauffage ?
Quelle solution alternative choisir parmi les équipements thermiques et combustibles green friendly ?
Et surtout, quel sera le coût de cette nouvelle interdiction ?

Artyseo fait le tour de l’actualité et vous apporte des réponses et pistes de réflexion pour envisager sereinement votre transition énergétique.

 

Fioul : Le décompte est lancé

 

Le fioul est la 3ème énergie utilisée pour les systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire en France.
Les logements individuels, principalement situés en zones rurales et périurbaines, non raccordés au gaz de ville, sont les premiers utilisateurs de ce type d’équipement de chauffage.

Inquiétante pour de nombreux ménages, la nouvelle d’une interdiction à venir des modes de chauffage au charbon et au fioul est cependant à relativiser.

 

À la loupe : Que dit la loi sur l’interdiction des chaudières au fioul en 2022 ?

 

Le décret publié le 6 janvier 2022 fixe le cadre de cette nouvelle mesure. Ainsi, à compter du 1er juillet prochain :

 

  • interdiction de remplacer ou rénover un logement avec une chaudière fonctionnant au fioul ou au charbon ;
  • interdiction d’installation d’une chaudière fonctionnant aux énergies fossiles sur le parc immobilier neuf ;
  • les appareils de chauffage ou de production d’eau chaude émettant plus de 300g de CO2eq/kWh PCI ne pourront plus être installés dans les logements individuels, collectifs ou bâtiments professionnels.

 

Propriétaires de chaudière au fioul : pas de panique

 

Source d’inquiétude, ce décret visant à mettre un terme à l’usage du fioul domestique n’est pourtant pas une interdiction totale d’utilisation de votre actuelle chaudière au fioul.
Les chaudières fioul en place peuvent continuer à alimenter votre réseau domestique d’équipements de chauffage, jusqu’à la fin du cycle de vie de votre installation.
Votre chaudière fioul peut ainsi être entretenue et réparée jusqu’au moment de la panne définitive.
Rien ne vous oblige donc, pour le moment, à changer votre chaudière fioul en parfait état de fonctionnement.
Pourtant, de nombreux avantages viennent appuyer le scénario de la transition énergétique.

 

À RETENIR :

 

Faut-il changer dès à présent sa chaudière au fioul ? NON
Ma chaudière est en panne, puis-je encore faire appel à un réparateur pour ma chaudière fioul ? OUI
Sera-t-il encore possible de se fournir en fioul domestique après juillet 2022 ? OUI
Ma chaudière au fioul est à changer, est-il possible d’installer un modèle semblable ? NON

 

Les exceptions à la règle
Face à cette interdiction, quelques dérogations existent.
Il s’agit de situations en marge et qui doivent être justifiées par un audit professionnel démontrant qu’il y a une impossibilité technique manifeste pour installer un autre mode de chauffage :

  • lorsque les travaux ne peuvent techniquement pas être réalisés ou s’opposent à des directives réglementaires ou législatives fixées au préalable ;
  • lorsqu’il faut enfreindre le droit des sols ou de propriété pour effectuer cette transition énergétique ;
  • s’il n’y a pas de réseau de gaz naturel ou de chaleur existant (débit électrique trop faible ou logement non raccordé au gaz de ville).

 

 

Pourquoi sortir du fioul ?

 

Le fioul, une énergie polluante

 

Champion des émissions de gaz à effet de serre, le fioul est une énergie fossile polluante.
Avec 324g de CO2/kWh, la chaudière au fioul alourdit le bilan carbone de la consommation énergétique individuelle en France.
Le ministère de la Transition Écologique rapporte qu’ « un système au fioul émet jusqu’à 8 fois plus de CO2 qu’une PAC ».

Le gouvernement se donne jusqu’à 2028 pour exclure définitivement le fioul des systèmes de chauffage et engage cette promesse dès à présent avec l’interdiction d’installation de nouvelles chaudières fioul dès le 1er juillet 2022.
Il est désormais utile pour les propriétaires détenteurs d’un système de chauffage au fioul d’entamer une démarche de réflexion quant à l’abandon de leur équipement actuel pour une solution plus performante et respectueuse de l’environnement.

Le saviez-vous

 

Le chauffage au fioul d’un logement de 100m2 sur une année représente autant d’émissions de CO2 qu’un trajet de 50 000 km en voiture

 

Le fioul, un combustible onéreux

 

Cependant, les ménages français préparent déjà leur avenir énergétique et ancrent cette transition verte dans leurs projets domestiques.
Raisons écologiques, arguments économiques et valorisation énergétique (étiquette DPE) sont autant de motivations qui incitent tout naturellement les propriétaires à engager une rénovation énergétique de leur bien immobilier.
Le fioul est une énergie onéreuse au tarif fluctuant. À titre d’exemple, cet hiver pour remplir la cuve d’une chaudière au fioul, il fallait débourser plus d’un euro le litre de combustible domestique. Un budget conséquent pour les ménages.

 

Quelles solutions pour remplacer une chaudière fioul ?

 

Pour votre logement neuf ou en remplacement de votre ancienne chaudière au fioul, de nombreuses alternatives existent.

Plus économiques et plus performants, les équipements de chauffage plébiscités par les foyers français regroupent notamment des systèmes fonctionnant à partir d’énergies renouvelables telles que les PAC, les chaudières à bois et panneaux solaires photovoltaïques.

À chaque profil de consommateur énergétique sa solution.
En fonction de vos besoins énergétiques, de la superficie et de l’étiquette énergétique de votre logement, trouvez le mode de chauffage le plus adapté à votre quotidien.

Mettons fin au casse-tête des particuliers propriétaires d’une chaudière fioul avec des solutions pérennes qui viendront alléger leur budget énergétique annuel.

 

Panneaux solaires photovoltaïques

 

Recyclable, écologique, économique et performant le solaire photovoltaïque conforte sa place de système de chauffage d’avenir. Une alternative aux énergies fossiles, qui a su séduire ménages et industries grâce à ses atouts et sa fiabilité.

 

 

Associée au circuit de chauffage central et au ballon d’eau chaude d’un logement, la technologie solaire permet d’utiliser une énergie renouvelable gratuite pour produire de l’électricité et de l’eau chaude sanitaire : le soleil.
En résulte un allègement significatif des factures énergétiques et l’adhésion courante au modèle d’autoconsommation pour les ménages.
Un modèle qui tend à s’ancrer dans l’hexagone, impulsé par les aides gouvernementales.

 

PAC

 

Un équipement en plein essor qui séduit les propriétaires en tenant sa promesse de réduire significativement les factures d’énergie annuelles en comparaison d’une chaudière fioul ou gaz.
Aérothermique ou géothermique, la pompe à chaleur est respectueuse de l’environnement et fonctionne sans combustible en captant les calories naturellement présentes dans l’air ou dans le sol, pour chauffer vos équipements thermiques et produire l’eau chaude sanitaire d’un logement.

 

Pompe à chaleur Panasonic Artyseo

 

Facile à raccorder à votre réseau de chauffage, la pompe à chaleur est idéale pour les logements neufs ou bien isolés situés dans des régions où le climat est doux.

Avec un prix de départ élevé, la PAC permet de réaliser de belles économies d’énergie et a l’avantage d’être un projet éligible aux aides gouvernementales, sous condition d’installation par un chauffagiste professionnel RGE.

 

Chaudières à granulés/pellets

 

 

La combustion d’un matériau naturel, le bois (sous forme de granulés ou de pellets), permet de dégager de l’énergie pour se chauffer.
Écologique et hautement performant, le bois est également le combustible le plus économique disponible sur le marché.
Une solution automatisée qui offre de belles performances en matière de chauffage et de production d’eau chaude.

Idéale pour les logements neufs et anciens disposant d’un espace d’installation suffisant pour la chaudière et son unité de stockage.

 

Rénovation énergétique : Les aides disponibles

 

Lorsqu’elle est réalisée par un artisan professionnel RGE, votre installation énergétique est éligible aux aides gouvernementales.
De quoi alléger la facture globale de votre rénovation thermique et dire adieu, sans regret, à votre chaudière au fioul.

Le gouvernement met en place un ensemble d’aides et primes incitant la rénovation énergétique auprès des particuliers.
Des aides, qui cumulées, peuvent permettre aux ménages à revenus modestes de couvrir jusqu’à 60% des frais d’achat et d’installation pour une pompe à chaleur.

  • MaPrimeRénov’ 
    Accessible à tous sans condition de revenus, elle est LA principale aide de l’État pour les travaux de rénovation énergétique.
    Conditionnée à l’installation de l’équipement par un artisan RGE.
  • Éco-prêt à taux O
    Prêt pour les propriétaires occupants ou bailleurs pour le financement d’un projet de transition énergétique ;
  • TVA réduite à 5,5%
    La réduction de TVA est appliquée aux travaux rénovation énergétique ;
  • Coup de pouce chauffage ou Prime à la conversion des chaudières
    Pour le remplacement d’un système de chauffage polluant en faveur d’un équipement utilisant des énergies renouvelables ;
  • Primes CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) proposées par les fournisseurs d’énergie.

 

Équipement en voie de disparition, la chaudière au fioul cède la place aux énergies renouvelables. Peu à peu l’étau se resserre ainsi autour des combustibles polluants, pour le bien-être de tous.
Pour en savoir plus sur l’équipement le plus adapté à votre logement, n’hésitez pas à prendre contact avec nos conseillers Artyseo.

 

Précédent

Suivant

Toujours à vos côtés

 Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater et bénéficier de nos actus, promos et conseils en avant première !

 

Merci et à bientôt dans votre boîte mail !