Comment Installer une Climatisation à la Maison ?

 

 

Comment installer une climatisation à la maison ?

 

Vous vous demandez comment faire pour installer une climatisation chez vous  ? Quelles sont les étapes à suivre pour installer un climatiseur dans votre maison ?

Cet article vous aidera à y voir plus clair.

Le secteur de la climatisation offre de nombreux produits aux consommateurs. De la climatisation mobile monobloc à la puissance relative au climatiseur réversible multi-splits, le choix s’adapte à presque tous les cas de figure. Mais peut-être, vous demandez vous s’il est possible d’en installer une vous-même.

Pour installer une climatisation à la maison, il faut :
1/ Bien choisir sa climatisation en fonction des besoins.
2/ Réfléchir à l’emplacement de l’unité extérieure.
3/ Idem pour les modules intérieurs (hauteur, espace, etc).
4/ Prévoir l’évacuation du condensat.
5/ S’assurer de l’étanchéité de votre installation avec un professionnel.

Dans les lignes suivantes, nous verrons :

  • Pourquoi installer un climatiseur chez soi
  • Comment choisir l’emplacement de son climatiseur
  • Les principales étapes de l’installation d’une climatisation

Attaquons sans plus attendre.

 

Pourquoi installer une climatisation à la maison ?

 

comment installer une climatisation à la maison

 

Plusieurs raisons peuvent vous amener à vouloir installer un système de climatisation au sein de votre logement. La principale étant la fraîcheur qu’il peut apporter, c’est encore plus vrai dans les régions chaudes comme dans le sud de la France, où les températures estivales moyennes varient entre 30 et 35 °C.

Avec les évolutions qui ont amélioré la technologie au fil du temps, les climatiseurs sont maintenant capables de diffuser de l’air chaud. Pour peu qu’ils soient réversibles et qu’ils soient bien dimensionnés pour le logement, ils deviennent alors un chauffage d’appoint tout à fait envisageable.

Là où, quelques années en arrière, on ne voyait qu’un “gadget” qui serait utile à peine un tiers de l’année, la possibilité de servir de chauffage lui a permis de devenir une solution viable presque à toutes les saisons. “Presque”, car en période de grand froid, son efficacité baisse considérablement, nécessitant alors un point de chauffage supplémentaire.

 

Choisir une climatisation adaptée à votre maison

 

De la même manière que l’installation du système de chauffage a nécessité une réflexion afin d’être calibrée pour le logement, les climatiseurs, réversibles ou non, doivent être bien choisis pour répondre au mieux à vos besoins.

Pour cela, il est essentiel de connaître le volume des pièces où ils seront installés, dans le but de déterminer la puissance de climatisation qui sera nécessaire.

Aussi, dans le cas d’une climatisation réversible, les bilans thermiques effectués par un technicien expérimenté permettent de dresser un état général de l’isolation de l’habitat pour en détecter les éventuelles fuites. Car, qui dit fuite, dit consommation excessive.

 

Choisir l’emplacement de son climatiseur

 

installation d une climatisation maison

 

Pour installer une climatisation, quelle que soit la technologie employée, il est important de bien réfléchir à son emplacement, autant à l’intérieur du logement, qu’à l’extérieur.

 

L’emplacement du module intérieur

 

Un système monobloc mural devra par exemple être placé idéalement à l’écart de tout chauffage. Dans les installations splittées, l’unité intérieure de ventilation doit être fixée à minimum 2,30 m du sol, tout en laissant 15 cm d’espace de chaque côté et au-dessus.

Concernant les climatiseurs monoblocs mobiles, les recommandations diffèrent en fonction des modèles. Pour ceux disposant d’une gaine d’évacuation, il est impératif que cette dernière donne sur l’extérieur, par un trou dans le mur ou une fenêtre ouverte. Aussi, il faut bien veiller à ce qu’il y ait le moins de coudes possible le long de la gaine.

 

L’emplacement du module extérieur

 

Pour les climatisations qui disposent d’un module externe, le bruit de ce dernier peut parfois poser des problèmes de voisinage. Aussi, essayez de l’installer le plus loin possible de vos voisins.

Pour les mêmes raisons, nous ne vous conseillons pas d’installer l’unité extérieure près d’une fenêtre de chambre ou même près d’un lieu de vie comme le salon par exemple.

Important, le tuyau du condensat doit incliner légèrement vers le bas en allant vers l’extérieur pour favoriser son écoulement.

Dernière recommandation, si vous avez le choix, privilégiez une installation au sol plutôt qu’une fixation au mur. Certes, les “silentblocs” font un travail d’amortissement formidable, mais le sol absorbera toujours mieux les éventuelles vibrations qu’une fixation murale.

Si malgré ces conseils, vous avez un doute ou pensez que l’installation est trop complexe, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

 

Les principales étapes de l’installation

 

Installer climatisation multi split soi-même

 

Le principe d’installation d’une climatisation est toujours à peu près le même. Ce qui change, c’est le type de climatisation choisie : monobloc ou split. Sachant que l’installation d’une climatisation monobloc peut se résumer à une fixation sur un mur, nous allons donc nous concentrer sur le système le plus complexe, autrement dit les climatisations splittées.

 

Étape 1 : L’installation de l’unité intérieure (split)

 

La climatisation mono-split ou multi-split qu’on appelle aussi climatisation fractionnée est conçue en deux parties. Sans rentrer dans les détails (regardez cette vidéo pour comprendre le fonctionnement d’une climatisation), la partie intérieure, qu’on appelle évaporateur, a pour but d’absorber l’air chaud de la pièce pour l’évacuer vers l’extérieur.

Elle est rapide et facile à installer :

  1. S’assurer que le mur ou la cloison qui accueillera l’évaporateur ne fait pas passer de câbles ou de tuyauteries diverses.
  2. Disposer le support de fixation sur le mur, en s’assurant qu’il est bien de niveau et prendre les marques de forage.
  3. Percer le mur aux emplacements des fixations, puis le trou pour les tuyaux reliés à l’unité extérieure. Percer avec une légère inclinaison (+/- 5°) pour aider l’évacuation du condensat.
  4. Poser l’évaporateur en faisant passer les tuyaux dans le trou, puis faire les branchements électriques sur le bornier prévu à cet effet.

 

À ce stade, la partie des travaux concernant l’intérieur du logement est terminée. Répétez l’opération dans les autres pièces si vous disposez de plusieurs évaporateurs (multi-splits).

 

installer climatisation à la maison

 

Étape 2 : L’installation de l’unité extérieure

 

L’unité extérieure, appelée condenseur, sert à refroidir le liquide réfrigérant arrivant à haute pression depuis l’évaporateur de la maison. Un ventilateur y est d’ailleurs installé pour l’aider dans cette tâche. Cela fonctionne de la même manière que les pompes à chaleur à air.

L’installation dépendra de l’emplacement prévu. Mais pour résumer :

  1. Préparer l’emplacement qui accueillera l’unité extérieure, soit une zone plane au sol, soit une fixation murale.
  2. Fixer solidement le module en utilisant des tampons de protection en caoutchouc sur la base de l’appareil pour aider à réduire les vibrations.
  3. Raccordez les tuyaux venant du logement vers les entrées/sorties du condenseur, ainsi que le condensat vers une évacuation d’eau.
  4. Faites les branchements électriques sur le bornier intégré dans le module extérieur.
  5. Vérifiez les serrages de tous les raccords pour vous assurer qu’il n’y ait pas de fuite, même en utilisant des raccords à percuteurs.

Les modules intérieurs et extérieurs sont installés et prêts à être mis en route. Mais une dernière étape cruciale doit être effectuée pour être en conformité.

 

Étape 3 : La mise en service de la climatisation

 

Même s’il existe depuis quelques années des systèmes de raccords à percuteurs, permettant de mettre le circuit en pression sans utiliser de pompe à vide, il est IMPORTANT de faire vérifier l’installation par un professionnel avant sa mise en service.

Conformément aux règlements R543-84 du code de l’environnement, un technicien autorisé doit procéder à la vérification des systèmes de climatisation. Il va notamment vérifier :

  • l’équipement de contrôle de la climatisation
  • l’étanchéité et les éventuelles fuites lors de l’installation

Avec son aide, vous pourrez mettre en route la climatisation en toute sécurité.

Demandez conseil à un professionnel !

 

L’installation d’un climatiseur n’est pas fondamentalement compliquée. Pour peu que vous soyez assez bricoleur, fixer les modules et effectuer les raccordements est à votre portée.

Mais il est primordial de rappeler qu’un climatiseur contient du liquide frigorigène classifié R32, soit hautement inflammable, d’où la nécessité d’un contrôle par un professionnel avant la mise en route.

Il n’y a que lui qui pourra vous donner la garantie que votre système est sans fuite et l’aval pour sa mise sous-tension.

Désormais, vous connaissez les étapes à suivre pour installer une climatisation vous-même. Si besoin, vous pouvez faire appel à nos équipes pour faire les contrôles nécessaires.

Et si, malgré nos explications, vous n’êtes pas à l’aise pour le faire vous-même, prenez rendez-vous avec un de nos conseillers qui pourront vous guider dans vos démarches !

Précédent

Suivant

Toujours à vos côtés

 Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater et bénéficier de nos actus, promos et conseils en avant première !

 

Merci et à bientôt dans votre boîte mail !