Pompe à Chaleur Air-air et Air-eau : Quelles différences ?

 

 

Quelles différences entre la pompe à chaleur air-air et air-eau ?

 

Vos factures d’énergies explosent ? Vous voulez les réduire en modernisant votre système de chauffage ? Vous souhaitez en savoir plus les pompes à chaleur pour vous décider ?

Cet article va vous éclairer !

Les systèmes de chauffage traditionnels, notamment électriques et au fioul, sont coûteux, inefficaces et souvent inadaptés. Ils ne sont plus compatibles avec notre époque où la prise de conscience sur les consommations et les énergies est plus que jamais au centre des décisions. Dans de nombreux cas, la pompe à chaleur peut fournir la solution.

Que vous cherchiez à remplacer l’ensemble de votre système de chauffage, à améliorer votre efficacité énergétique ou simplement à garder votre maison au chaud, plusieurs options de pompes à chaleur s’offrent à vous pour résoudre vos problèmes.

Les principales différences entre une pompe à chaleur air-air et air-eau sont :


  1. La possibilité de fournir de l’eau chaude
  2. La réversibilité pour l’utiliser en climatiseur
  3. L’efficacité énergétique (Coefficient 2 et 3)
  4. Le prix d’installation et les aides gouvernementales
  5. Les adaptations nécessaires du logement

 

Pour aller plus loin, nous verrons :

  • Comment fonctionne une PAC à air
  • Les deux types de PAC à air existant
  • L’efficacité de chacune d’elles
  • Les différences entre les deux

Passons à la suite sans tarder.

 

Comment fonctionnent les pompes à chaleur à air ?

 

difference entre une pompe a chaleur air air et air eau

Les pompes à chaleur à air fonctionnent en extrayant la chaleur de l’air extérieur et en l’utilisant pour chauffer votre maison à travers des systèmes de ventilation, un sol chauffant ou des radiateurs.

Elles peuvent le faire même lorsque les températures sont inférieures à zéro, et vous pouvez donc compter sur elles tout au long de l’année.

 

Il existe deux types de pompes à chaleur à air : air-air et air-eau :

 

Les pompes à chaleur air-air et air-eau fonctionnent toutes deux à l’électricité, mais elles sont beaucoup plus efficaces que les systèmes de chauffage traditionnels.

Grâce à un condenseur, un échangeur de chaleur et un fluide frigorigène, elles sont capables de produire beaucoup plus d’énergie sous forme de chaleur qu’elles ne consomment d’électricité.

Les pompes à chaleur air-air : celles qu’on appelle souvent “climatiseurs réversibles”. Elles assurent le chauffage des locaux en soufflant de l’air chaud dans votre maison à travers des modules de ventilation. Les modèles dits “réversibles” permettent aussi l’effet inverse, c’est-à-dire qu’elles diffusent de l’air froid pour rafraîchir une maison (comme un climatiseur).

Les pompes à chaleur air-eau : l’eau qui est chauffée transite vers les radiateurs, les planchers chauffants et vers les points d’eau pour distribuer de l’eau chaude (salle de bain, cuisine…). Comme les PAC air-air, elles peuvent diffuser de l’air frais, mais elles sont moins répandues.

Chaque système a ses avantages et ses inconvénients comme nous le verrons plus loin. D’abord, concentrons-nous sur les nombreux points communs entre les deux technologies.

 

Pompes à chaleur air-air : quelle est son efficacité ?

 

pompe a chaleur air air

 

L’efficacité des pompes à chaleur (PAC) est mesurée avec ce qu’on appelle le coefficient de performance (CoP). En général, les pompes à chaleur air-air ont un CoP d’environ 2 à 2,5 ce qui signifie qu’elles produisent entre 2 et 2,5 unités de chaleur pour chaque unité d’électricité utilisée (1kW électrique consommée = 2 à 2,5 kW de chauffage).

Le Coefficient de Performance varie en fonction de la température extérieure et devient moins efficace lorsqu’il fait très froid. C’est pour cela que les PAC air-air sont mieux adaptées aux régions bénéficiant de températures clémentes.

Cependant, cela n’empêche pas les PAC air-air de rester très performantes tout au long de l’année.

Avertissement : Pour tirer le meilleur parti d’une pompe à chaleur (quel que soit le type), il est essentiel que votre logement soit bien isolé et que la PAC soit correctement dimensionnée pour votre propriété. Si c’est le cas, elle vous aidera à réduire vos factures d’énergie et votre empreinte carbone.

installer pompe à chaleur air eau

 

Pompe à chaleur air-eau : quelle est son efficacité ?

 

Les pompes à chaleur air-eau sont conçues pour remplacer l’ensemble de votre système de chauffage central, bien que les systèmes hybrides puissent fonctionner en association avec une chaudière.

Dans certains cas, il est possible d’utiliser vos radiateurs existants, mais, le plus souvent, vous devrez les remplacer par des modèles mieux adaptés ou par un chauffage au sol.

Ceci parce que les pompes à chaleur air-eau fonctionnent de manière optimale avec des systèmes de chauffage à basse température, qui doivent chauffer une plus grande surface. Les radiateurs traditionnels sont plus petits, mais ils fonctionnent à des températures plus élevées et sont donc moins bien adaptés.

En raison de la reconfiguration nécessaire et du coût élevé des équipements, les pompes à chaleur air-eau nécessitent un budget beaucoup plus conséquent que les versions air-air. En contre-partie, son efficacité est plus élevée, comme le montre son CoP d’environ 3 à 3,5.

Si vous construisez une nouvelle propriété ou si vous effectuez des travaux de rénovation importants, elle peut faire baisser considérablement les coûts énergétiques.

À savoir : Les PAC air-eau bénéficient de plusieurs dispositifs d’aides financières mises en place par le gouvernement et les collectivités pour faciliter la transition énergétique des foyers. La plus connue est MaPrimeRénov’.

 

Quelles sont les différences entre les PAC air-air et air-eau ?

 

pompe a chaleur air eau c'est quoi

 

Les pompes à chaleur air-air sont considérablement moins chères, nécessitent moins de travaux d’adaptation et sont plus rapides à installer. Dans une petite propriété, il est possible d’installer une unité qui répond à tous vos besoins de chauffage à partir de 1000€ (le prix monte en fonction de la surface et peut atteindre 10000€)

La pompe à chaleur air-air fonctionne également avec votre système de chauffage existant, ce qui signifie que vous pouvez l’utiliser en complément. En surveillant votre consommation d’énergie, vous pouvez ainsi déterminer à quels moments elle est plus efficace que votre système de chauffage et vice versa.

Toutefois, l’utilisation de cette dernière par rapport aux pompes à chaleur air–eau présente quelques inconvénients. Notamment le besoin d’un système d’eau chaude séparé, car elles ne sont pas conçues pour la fournir.

Vous avez aussi besoin d’espace pour les unités de ventilation intérieures, que vous prévoyiez de les installer sur les murs ou au plafond. Les pompes à chaleur air–air produisent également un autre type de chaleur. Elles chauffent plus rapidement, mais il y a toujours une circulation d’air et un bruit de fond qui peut être gênant pour certains.

De plus, le CoP des pompes à chaleur air–eau est plus élevé que les PAC air-air et peut atteindre 3 à 3,5 pour certains modèles (ce qui réduit d’autant vos factures d’énergies).

En contrepartie, une pompe à chaleur air-eau est nettement plus onéreuse (entre 6000 et 15000€), mais à l’avantage d’être éligible à un panel d’aides financières bien plus large, ce qui la rend plus intéressante sur le long terme.

 

Résumé des différences :

 

Petit récapitulatif des différences entre les deux systèmes.

Pompe à chaleur air-air :

  • Moins cher à l’achat (mais peu d’aides disponibles)
  • Installation plus simple et rapide
  • Nécessite moins d’adaptation du logement
  • Réversible (produit du chaud ET du froid)
  • Pas d’eau chaude possible
  • Moins efficace que la PAC air-eau (CoP de 2 contre 3)

Pompe à chaleur air-eau :

  • Prix “brut” plus élevé (mais nombreuses aides possibles)
  • Adaptation nécessaire pour améliorer l’efficacité (radiateurs…)
  • Chauffage ET eau chaude sanitaire
  • Modèles réversibles moins répandus
  • Plus efficace que la PAC air-air (CoP de 3 contre 2)

En bref, la pompe à chaleur air-air est moins chère à l’achat, mais moins économique sur le long terme qu’une pompe à chaleur air-eau qui bénéficie de diverses aides gouvernementales. Parmi elles, MaPrimeRénov’, qui vient justement d’être augmentée de 1000€ en avril 2022.

Faites appel à nos conseillers !

 

Vous disposez désormais des informations les plus importantes pour vous aider dans votre décision. Vous l’avez compris, il n’y a pas de “mauvaise recette”. Le choix final dépendra du type de système de chauffage que vous possédez déjà, des adaptations possibles sur votre résidence et de ce que vous cherchez à tirer de cet investissement.

Les coûts d’exploitation sont pratiquement les mêmes entre les deux, avec un léger avantage sur la pompe à chaleur air-eau sur le long terme ; et là où une installation offre la climatisation et un prix moindre, l’autre propose de fournir l’eau chaude et une efficience accrue. Ainsi, si vous perdez un avantage, vous en gagnez un autre.

Faites-vous guider par notre équipe de professionnels pour vous aider dans votre projet d’installation !

Précédent

Suivant

Toujours à vos côtés

 Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater et bénéficier de nos actus, promos et conseils en avant première !

 

Merci et à bientôt dans votre boîte mail !