Pompe à chaleur, chaudière à condensation, chaudière à bois, quelle solution de chauffage choisir ?

 

Le choix d’un système de chauffage performant, économique et durable constitue le moment clé d’une construction ou d’un projet de rénovation.
Parmi la panoplie de solutions thermiques qui s’offrent à vous pour garantir des hivers chaleureux, on retrouve notamment la pompe à chaleur (PAC), la chaudière gaz à condensation ainsi que la chaudière à bois.

Différentes dans leur fonctionnement, elles ont chacune de nombreux atouts avec notamment le potentiel d’offrir une chaleur homogène et d’alléger considérablement les factures énergétiques, à long terme.

Avec ces systèmes de chauffage, il est désormais possible de lier confort thermique et conscience écologique. Reste à sélectionner l’équipement le plus adapté à votre logement et à vos besoins.
Faisons le point sur les caractéristiques offertes par chaque solution, pour mieux vous guider dans votre choix à venir.

 

Chaudière à bois, populaire et assurément green

 

Populaire depuis des décennies, c’est sans grande surprise que le chauffage au bois est plébiscité par les ménages français en remplacement des chaudières traditionnelles.

L’installation d’une chaudière à bois permet de réaliser d’importantes économies d’énergie et offre un confort thermique homogène, idéal sur des grandes surfaces de vie. Polyvalente, elle peut également produire de l’eau chaude sanitaire.

Un combustible naturel et économique

Issu d’une filière courte, le bois a l’avantage d’être la source d’énergie la moins chère du marché.
La chaudière est alimentée par ce combustible accessible sous forme de bûches ou de granulés de bois, selon les modèles. La chaudière brûle le bois afin de créer des calories, la chaleur produite circule ensuite via le circuit de chauffage central jusqu’aux différents émetteurs (radiateur, plancher chauffant, ballon de stockage d’eau chaude sanitaire).

 

Éligible aux aides au financement

La France réalise une sortie progressive des énergies fossiles, au profit d’alternatives écologiques et renouvelables telle que le bois. La chaudière à bois bénéficie d’appuis financiers via les primes et subventions gouvernementales qui soutiennent la transition énergétique, telle que Ma Prime Rénov’. L’occasion de contrebalancer cet investissement thermique pour les ménages.

 

Manuelle ou automatique

Fonctionnelle, la chaudière à bois fait valoir ses atouts et se décline avec des modèles autonomes et programmables dotés d’une alimentation automatique en pellets ou granulés. Cependant, sur les modèles de chaudières à bûches, l’alimentation se fait manuellement.

Seule contrainte : cet équipement malin et tendance nécessite un espace adapté de plusieurs m2 au sec pour l’installation de la chaudière et du silo de stockage à proximité.

 

Pompe à chaleur, championne des économies d’énergie

 

Belle alternative aux chaudières individuelles, la pompe à chaleur peut faire l’objet d’aides financières à l’installation dans un parcours de rénovation.
Adaptable sur une installation existante, la PAC utilise une source d’énergie gratuite et renouvelable et offre un bilan carbone avantageux avec 90% d’émissions de CO2 en moins qu’une chaudière au fioul.

 

 

Extracteur de calorie

La PAC est une solution de chauffage moderne et écologique qui fonctionne en captant les calories présentes naturellement dans son environnement (air, eau ou sol) pour produire et distribuer de la chaleur via les radiateurs ou le plancher chauffant d’un logement.

  • PAC air-eau – capte l’énergie dans l’air et la restitue dans l’eau
  • PAC air-air – capte l’énergie dans l’air et la restitue dans l’air
  • PAC eau-eau – capte l’énergie dans l’eau et la restitue dans l’eau
  • PAC sol-eau – capte l’énergie dans le sol et la restitue dans l’eau

Raccordée au réseau électrique mais peu énergivore, la PAC offre de belles performances pour chauffer une maison : pour 1kWh consommé, elle est capable de restituer 4kWh.
Ce haut rendement est rendu possible grâce à un équipement performant composé de deux modules : une unité intérieure et une unité installée à l’extérieur de l’habitation qui a pour objectif de collecter la chaleur dans l’air (PAC aérothermique) ou dans le sol (PAC géothermique). Ainsi, la pompe à chaleur peut avoir un impact visuel et en fonction des modèles, peut être l’objet de nuisances sonores extérieures.

 

Des modèles réversibles pour souffler le chaud et le froid

Particulièrement indiquée pour les logements neufs et maisons disposant d’une bonne isolation thermique, la pompe à chaleur air-eau peut également être réversible afin de fournir de l’air froid en été. Cette option de climatisation permet à la PAC de trouver sa place et d’offrir un confort thermique optimal aux régions chaudes et tempérées de l’hexagone. Cependant, un chauffage d’appoint peut être nécessaire pour la compléter en saison hivernale, pour les régions où les températures subissent de fortes chutes.

 

Chaudière à condensation au gaz, le confort thermique à toute épreuve

 

La chaudière gaz à condensation est devenue rapidement un standard des systèmes de chauffage. Idéale en remplacement d’une chaudière classique, elle consomme 30% de moins de gaz pour produire une chaleur équivalente.
Performante et économe, elle offre un haut rendement. Sa puissance varie pour s’adapter à la taille du logement à chauffer.

La condensation pour de très hauts rendements

Pour fonctionner, elle brûle du gaz naturel dans le but de tirer profit de l’énergie concentrée au sein des fumées de combustion et de la condensation créée. Cette chaleur est utile pour réchauffer le liquide caloporteur du circuit de chauffage, qui va pouvoir circuler et activer les émetteurs de chaleur ainsi que les points d’eau chaude sanitaire.
Cette récupération de la chaleur issue des condensations permet de gagner en performance, avec des rendements pouvant atteindre 110%. L’assurance de réaliser de belles économies d’énergie.

 

Un équipement adaptable

Installée au sol ou fixée au mur, la chaudière gaz à condensation est adaptée aux maisons individuelles comme aux logements collectifs, toutes surfaces confondues.
Raccordée au gaz de ville et compacte, elle est facile à installer. Idéale pour de la rénovation, notamment le remplacement d’une chaudière au fioul, puisqu’elle s’adapte parfaitement à l’évacuation déjà en place sur les logements équipés d’un chauffage central à basse température.
Cependant, elle utilise le gaz, une énergie fossile, dont le prix peut varier d’une année à l’autre.

* À noter : dès le 1er juillet 2022 l’installation et la réparation d’équipements fonctionnant au fioul seront interdites. Coûteux et polluant, le fioul est une énergie fossile qui a vocation à être remplacée à court terme par des solutions alliant bien-être thermique et environnemental. L’occasion de se pencher sur le chauffage au bois, à condensation ou la pompe à chaleur.

 

Le match est serré, alors que choisir ?
Nos conseils pour un système de chauffage sur-mesure.

 

Il est essentiel de prendre en compte certains critères avant l’achat et d’effectuer le bon diagnostic de vos besoins thermiques.

  • La typologie du bien immobilier et l’espace disponible pour l’équipement de chauffage. Il faut anticiper la place nécessaire en corrélation avec la typologie d’équipement à installer.
    Pour rappel, la PAC air-eau a besoin d’un espace extérieur pour y installer l’unité qui viendra capter l’énergie présente dans l’air.
    La chaudière à bois quant à elle nécessite un espace au sec pour stocker les combustibles (pellets ou bûches).
  • L’isolation et la surface du logement permettent de choisir la puissance requise pour l’équipement de chauffage. Les logements anciens ou peu isolés s’orienteront plus naturellement vers une chaudière.
  • Le climat régional. Le lieu de résidence permet de définir l’intérêt du double emploi chaleur/climatisation disponible avec la PAC. À l’inverse, les zones géographiques devant faire face à des températures rigoureuses durant l’hiver, trouveront pleine satisfaction avec une chaudière à bois ou à condensation.
  • Le budget alloué à ce projet. Un investissement à mettre en perspective avec les aides allouées par le gouvernement, au profit de la transition énergétique.

Réalisez d’importantes économies d’énergie et offrez un véritable confort thermique à votre foyer avec un équipement de chauffage adapté. L’équipe Artyseo vous conseille et vous accompagne tout au long de votre projet.

 

En savoir plus

 

 

Comparatif Artyseo des systèmes de chauffage, pour bien choisir

 

Trouvez enfin la solution thermique la plus adaptée à vos besoins.

 

CHAUDIÈRE À BOIS

PAC AIR-EAU

CHAUDIÈRE À GAZ

AVANTAGES

• combustible écologique le moins onéreux du marché
• économies d’énergie
• performance énergétique 

• chaleur & climatisation
• économies d’énergie
• idéale régions chaudes et tempérées, en toutes saisons

• confort thermique
• haut rendement
• équipement peu encombrant
• installation facile

LIMITES

• espace de stockage des combustibles
• manutention pour chaudières à bûches
• entretien annuel obligatoire

• nuisances sonores
  espace extérieur nécessaire
• nécessite une bonne isolation du logement
• chauffage d’appoint utile

• raccordement au gaz de ville
• prix du gaz fluctuant
• émissions de CO2
• entretien annuel obligatoire

PRIX D’ACHAT

5 000 à 15 000 euros

12 000 à 15 000 euros

3 000 à 7 000 euros

AIDE MAPRIMERÉNOV’

• pellet/jusqu’à 10 000 euros
• bûches/jusqu’à 8 000 euros 

jusqu’à 4 000 euros

jusqu’à 1 200 euros

AIDE CEE

jusqu’à 4 000 euros

jusqu’à 5 000 euros

clôturée le 1er juillet 2021

ENTRETIEN

entretien annuel obligatoire par un professionnel (attestation)
• 2 ramonages par an
• contrôle tous les deux ans

Coût annuel : 150 euros

obligatoire tous les deux ans pour les PAC dès 4 kWh
• renouvellement des fluides frigorigènes tous les 5 ans

Coût annuel : 180 à 200 euros

entretien annuel obligatoire par un professionnel (attestation)
• contrôle tous les deux ans

Coût annuel : 80 à 150 euros

OPTIONS

• bûches ou granulés de bois
• manuel ou automatique
• eau chaude

• climatisation
• eau chaude sanitaire

eau chaude sanitaire

ALIMENTATION

électrique

COMBUSTIBLE

bois

gaz

ÉMISSIONS CO2

30gCO2/kWh

49 gCO2/kWh

227gCO2/kWh

PROJET

neuf, ancien, rénovation

neuf, rénovation

neuf, ancien,
idéale rénovation

RENDEMENT

80% à 90%

excellent
(1kWh consommé
= 4 kWh produits)

jusqu’à 110%

CYCLE DE VIE

jusqu’à 30 ans

15 ans

20 ans

 

 

Précédent

Suivant

Toujours à vos côtés

 Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater et bénéficier de nos actus, promos et conseils en avant première !

 

Merci et à bientôt dans votre boîte mail !